Balade à vélo « isolation »

Le 29 avril 2017, dans l’après-midi, une trentaine de cyclistes ont revêtu les toutes nouvelles chasubles fluo de Transition Chastre pour un « Tour Isolation » proposé conjointement par Transition Chastre et le GRACQ-Chastre (les cyclistes quotidiens).
L’idée : profiter du soleil, découvrir des sentiers inconnus tout en visitant des maisons récemment rénovées en vue de consommer moins d’énergie et rencontrer leurs occupants. Du grand air, du sport, de la convivialité, de l’écologie, des économies, des infos pratiques et des expériences… Rien ne manquait !

Blanmont

Première halte à Blanmont, chez Olivier Voisin et Sophie Xhonneux, qui nous ont expliqué, photos de chaque étape à l’appui, leur choix d’isolation de la maison par l’extérieur (cellulose soufflée dans des caissons) et de bardage en bois. Une phrase marquante de Sophie : « Quand on rénove une ancienne maison, on nous a expliqué qu’il faut utiliser des matériaux d’ancienne maison, naturels… Sinon, on risque l’effet Tupperware, une enveloppe de « plastique et une maison qui ne respire pas. »

Ensuite, passage chez Cécile Lambert, toujours à Blanmont. Cette dernière a présenté notamment les avantages et inconvénients de la VMC (ventilation mécanique contrôlée) et nous a fait découvrir l’ambiance chaleureuse que crée le plafonnage à l’argile (5 tonnes recouvrent leurs murs !).

Chastre

Arrêt suivant : la Rue du Piroy, après une halte chez M. et Mme Buchet, et leur maison quasi-passive en ossature bois de forme ovoïde. « Cette maison nous offre un très grand confort. Après beaucoup d’hésitation sur le mode de chauffage, nous avons découvert, via un voisin, que la rue était alimentée en gaz de ville. C’était finalement la solution la plus simple. Car quand on est quasi-passif, il faut pouvoir régler très finement la température pour ne pas monter trop vite. » Un « problème » que leur grande baie vitrée bien exposée leur pose également et qui a été réglé par l’installation de « stores » extérieurs intelligents.

En repartant, nous sommes passés devant le « Gardien du Piroy », potager collectif, propriété de la Ligue Braille, mis à la disposition d’une poignée d’habitants de la rue qui y expérimentent différentes techniques de permaculture, dont les haies de saules, les fascines, la prairie fleurie…

Saint-Géry, Noirmont et…

Chez Éric Limage, à Saint-Géry, ce sont les panneaux photovoltaïques la géothermie qui ont suscité le plus de questions.

Le circuit s’est terminé chez Claude et Anne Davister à Noirmont qui ont isolé leur maison en partie eux-mêmes. Ils ont utilisé des matériaux naturels pour travailler à l’intérieur et isoler leur toit. L’extérieur est une isolation classique sur panneaux qui a permis de remettre d’aplomb les vieux murs de cette maison centenaire.

La dernière halte a réuni les participants autour d’un verre à la ferme de la Brasserie.

Voilà un tour qui aura coûté un tout petit peu d’énergie (à nos mollets) mais qui devrait, en nous fournissant de bonnes idées, inspirations et adresses, permettre d’en économiser beaucoup à l’avenir !

Merci à tous les hôtes et aux participants.

Pour le groupe « Tour Isolation »,
Andrée, Thierry, Fabrice, Philippine et Maïder



Cet article concerne les thématiques énergie et mobilité.

Retrouver plus d’information sur ce thème (et sur les autres thèmes) sur nos pages :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *